biodiversité dans les vignes

Voilà quelques images pour partager le plaisir de sentir la nature comme une alliée. C’est aussi le résultat de 10 ans d enherbemment  naturel spontané.

Merci la biodynamie: environ 1cm d humus récupéré par an. C est énorme dans nos sables de granit car se cette masse humique dépend la fixation de l eau et de nutriments. C est la colle organique, résultat de la vie au niveau delà ryzzhosphere qui remplace l’argile absent de nos sols.

Quid de la concurrence hydrique? En général elle se fait sentir pour la vigne fin juin. Pour l’instant, ça pousse aussi bien que sur terrain nu… D où l’idée des céréales qui  ne consomment presque plus d’eau une fois à maturité.

Quelques espèces de fleurs comme le pavot de Californie naturalisé depuis des semis de bandes fleurie en 2006; et une sélection d arbre parmi mes préférés.

Lesquels laisser? Bien, pas de généralités je regarde comment se comportent les ceps dessous.